Archive

Archive for avril 2011

W2 déclarée partenaire de l’année de MC2 Expérience stratégique

C’est à l’occasion du gala annuel de MC2 qui se tenait hier soir au Cercle de la Garnison, que W2 a été consacré partenaire de l’année. Les deux entreprises collaborent sur divers projets depuis plus de trois ans. La gestion globale de la création à la mise en marché des collections promotionnelles pour les Jeux Olympiques Spéciaux, les Jeux des Greffés, ainsi que celle du Festival d’été de Québec sont quelques exemples de projets réalisés depuis le début de ce partenariat.

MC2 est un organisme à but non-lucratif multiculturel et multidisciplinaire permettant aux étudiants et diplômés universitaires d’acquérir une expérience professionnelle avant de se lancer sur le marché du travail.

L’équipe de W2 remercie sincèrement MC2 pour cette marque de confiance, et souhaite que cette collaboration se poursuive pour les années futures.

C’est pas les idées qui manquent!!!!

Catégories :Général

Les articles promotionnels de Victorinox Swiss Army, des cadeaux corporatifs de bon goût.

J’aime particulièrement les produits Victorinox Swiss Army; ils sont à mes yeux gage de qualité. De plus, j’adore leurs designs. Cette année l’entreprise offre un nouveau programme cartes-cadeaux particulièrement attrayant.
Les cartes-cadeaux Victorinox Swiss Army offrent une  motivation parfaite pour les employés, clients, partenaires d’affaires ou  fournisseurs. L’attrait pour la marque iconique est un puissant catalyseur pour tout programme de motivation, catalogue de récompenses, promotion des ventes, événement ou occasion pour un cadeau de compagnie! Les récipiendaires peuvent choisir parmi les couteaux Swiss Army, les appareils horaires, les couteaux professionnels et les parfums pour trouver la récompense qui peut être la plus significative pour eux.
.
Voici quelques renseignements sur les cartes-cadeaux

• Les cartes-cadeaux sont remboursées à partir d’un site web personnalisé.
• Disponibles en montants variant de $25 à $500.
• Choix parmi des centaines de produits.
• Les cartes peuvent être personnalisées.
• Plusieurs cartes-cadeaux peuvent être utilisées sur une même commande.
• Si le récipiendaire désire acheter pour un montant supérieur à celui de la carte-cadeau, il peut le faire en utilisant une carte de crédit.
• Les commandes pour le remboursement des cartes seront expédiées dans les prochains 5 à 7 jours ouvrables.

Les cartes-cadeaux sont disponibles en montants de $25, $50, $75, $100, $150, $200.00, $250.00 et $500.00

Pour avoir de plus amples renseignements sur les produits Victorinox Swiss Army vous pouvez nous contacter par email à info@wdeux.com ou par téléphone au 1 877 629-9266

articles promo victorinox

Vous pouvez visiter le site internet des produits Victorinox Swiss army en cliquant ici

Catégories :Produits

Logos honnêtes par Viktor Hertz

Et si les logos d’entreprises disaient la vérité….


Viktor Hertz est un designer graphique suisse.

Catégories :Coups de coeur

Sacs promotionnels créatifs

Structure de l’industrie de la publicité par l’objet

industrie de la publicité par l'objet

Pour plusieurs, la structure du marché de la communication par l’objet n’est pas tout à fait claire. Pour simplifier la chose, nous pouvons citer qu’il existe deux principaux secteurs d’activités commerciales: le fournisseur et le distributeur.

Afin de bien clarifier le rôle du distributeur et du fournisseur, voici une description fournie sur le site internet du PPPC*.

1) Les fournisseurs produisent les objets publicitaires. Ces firmes fabriquent, importent, convertissent, impriment ou transforment des produits tels que vêtements, instruments d’écriture, récompenses, cadeaux corporatifs et tous autres types d’items offerts pour la revente par le biais d’un réseau des distributeurs d’articles publicitaires.

2) Les distributeurs génèrent les idées propices à l’utilisation de ces produits, qu’ils achètent des fournisseurs, et offrent une variété de services et de valeur ajoutée aux clients/acheteurs, incluant des idées uniques de produits promotionnels, des solutions de distribution créatives, et de l’information sur les différentes méthodes de sur-impressions, juste pour en nommer quelques-un.
.
Il existe également des agents multi-lignes qui représentent plusieurs fournisseurs à la fois. Ces agents établissent un lien étroit avec les distributeurs et s’assurent de bien faire connaître les lignes et les nouveautés des entreprises qu’ils représentent.
.
C’est donc par le canal des distributeurs que les fournisseurs vendent leurs produits.
Par le fait même, en principe le fournisseur ne peut vendre directement aux clients/acheteurs. Ceux qui s’aventurent sur ce terrain glissant risquent d’en payer chèrement le prix et du même coup se forger une réputation peu reluisante. Les distributeurs tolèrent difficilement qu’un partenaire soit un jour fournisseur et un autre jour compétiteur.
.
.
Voici quelques exemples de fournisseurs:
et un exemple de distributeur (quelle subtilité)  🙂
.
Catégories :Général

Pub Evian – Baby Inside – VF

Réalisation publicitaire fort amusante par EVIAN. Mix t-shirts et stop motion.

ps: Merci Karrel Aubert pour cette info

Catégories :Coups de coeur

Les t-shirts québécois fabriqués en Chine

Il y a  sept ou huit ans environ, je tentais de décrocher un alléchant mandat de trente mille t-shirts (quantité qui ne court pas les rues sur le marché de l’article promotionnel Québecois). Destinés à une campagne de levée de fonds, les produits étaient vendus dans un réseau à travers le Québec. L’organisme mandataire avait comme principale exigence que le produit soit fabriqué localement.

Notre  proposition bien que compétitive fût rejetée; nos prix étaient de façon marquée beaucoup plus élevés que ceux de l’entreprise retenue pour réaliser  le mandat. En discutant avec le responsable de l’appel d’offre j’apprends que le prix du compétiteur est moins élevé que mon coûtant pour la matière première… en d’autres mots, il vend au client le produit imprimé incluant sa marge de profit en bas du prix que je paie le t-shirt sans impression. On parle ici d’une différence d’environ 30 à 40%. W2 est régulièrement confronté à des compétiteurs agressifs au niveau du prix. Face à notre expertise inégalée, ces derniers n’ont souvent qu’une seule arme pour nous déloger d’un mandat… couper et recouper dans leurs marges.  Dans le cas des 30 000 t-shirts, on parle ici d’un prix en bas du coûtant… désolé mais je connais très peu d’entreprises qui puissent se permettre de payer pour faire un commande aussi importante.

Un peu naïf à cette époque je m’expliquais mal comment un t-shirt québécois peut être réalisé à si bas prix… j’ai rapidement compris lorsque sans le savoir, ce compétiteur a demandé quelques jours plus tard, à un de mes fournisseurs une soumission pour changer 30 000 étiquettes sur un lot de t-shirts. Difficile à prouver mais tout laisse croire que les t-shirts étaient importés, maquillés et présentés comme des vêtements fabriqués localement.

Je demandais tout dernièrement à un fabriquant de vêtements québécois destinés au marché de la communication par l’objet s’il était confronté à ce type de situation. Sans hésiter sa réponse fût: «régulièrement».  Il m’a fait part du fait que certains fabriquants importent des t-shirts avec les cols et le bas non cousus. Une fois arrivés au Québec, il ne leur reste plus qu’à faire un minimum de confection et d’apposer une étiquette de fabrication canadienne. Il est par la suite très difficile de démontrer que le produit est à un très haut pourcentage fabriqué à l’étranger.

La hausse fulgurante du prix du coton que nous vivons actuellement n’arrangera sûrement pas les choses. Face à la réticence des clients à payer plus cher leurs vêtements promotionnels, certaines entreprises acculées au pied du mur seront en instinct de survie, et risquent de faire passer l’argent avant l’éthique.

Les principaux responsables sont certe les fournisseurs et les distributeurs, mais une part de la responsabilité revient à l’acheteur. Il aura le choix de fermer les yeux lorsque le produit lui sera présenté comme étant local mais à un prix illogique, ou bien de questionner le fournisseur et  s’assurer de l’origine réelle du produit.

Un calcul fort simple… quand le t-shirt est vendu moins cher que le prix du tissus au mètrage et qu’il faut un mètre pour confectionner un t-shirt, inutile d’être un grand mathématicien pour comprendre que le produit ne peut être fabriqué au Québec.

Catégories :Opinion